Les Malas : colliers tibétains

Les Malas colliers tibétains : propriétés énergetique des malas, utilisation des malas, bien-être, pierres naturelles, utilisation, entretien, purification...

Les Malas : colliers tibétains

Les Malas sont des colliers tibétains.

Dans mon article Mes cadeaux coups de coeur pour Noël, je vous présentais les Malas De fil en pierres . Ça m’intéressait de vous parler plus en détail des Malas et de vous expliquer leur histoire ainsi que leur utilité.

Les Malas : des chapelets tibétains

Histoire du Mala

En Sanskrit, Mala signifie « colliers de fleurs » ou « guirlandes de perles ». Le Mala peut être un bracelet ou un collier (chapelet). Il est composé de 108 perles. La signification varie selon les pays, mais principalement on a tribu ce nombre aux :

  • 108 épreuves qu’a traversé Bouddha et aux 108 noms qu’il a porté
  • 108 positions dans le Yoga
  • 108 feux allumés au Japon lors des cérémonies en hommage à leurs morts
  • 108 tombeaux extérieurs, au mont Hiei, au Japon

Ces 108 grains du chapelet Bouddhiste proviendraient de la somme des 12 mois. Aussi, ils sont aussi comparés aux 108 faiblesses (l’illusion, les désirs, la haine, l’attachement, l’orgueil…) qui correspondent aux 108 grains du chapelet bouddhiste. Elles sont appelées les 108 liens karmiques.

L’utilisation du Mala

Le Mala est un outil utilisé lors de méditations. Il permet la concentration et la visualisation. Aujourd’hui, il en existe en bois, pierres semi-précieuses, verres, or, plastiques… Personnellement, j’opte pour un mala en pierres semi-préciseuses pour associer le principe du mala aux pouvoirs des pierres.

Dans la coutume, le mala est tenu de la main gauche, faisant glisser les grains sur l’index à l’aide du pouce. On tire les grains vers soi, symbolisant ainsi que l’on tire les êtres hors de la souffrance ainsi on accumule le Karma positif lors de la pratique.

Entretien du mala

Attention, un mala ne se prête pas. Il s’adapte aux énergies de son utilisateur (surtout lorsque celui-ci est en pierres semi-précieuses). En conséquence, il est primordial de ne pas le laisser toucher par n’importe qui. Il ne faudrait pas qu’il vous transmette des énergies qui ne vous sont pas personnelles.

Régulièrement purifiez votre mala avec la sauge ou du bois de santal. En effet, l’eau ou le sel, risqueraient d’abimer votre collier ! Ce conseil est valable pour tout objet en argent, en fil ou autres. D’autres moyens de purification, pourraient détériorer votre objet.

Comment choisir son Mala ?

Le meilleur conseil que je puisse vous donner serait de suivre votre instinct. Un mala peut se choisir pour son esthétisme, utilisation, pouvoir des pierres…

Dans mon cas, je privilégie la composition en fonction leur apport énergétique et l’esthétisme. J’avoue que mon mala sera porté au quotidien et pas seulement lors de mes méditations. Je voulais en faire un véritable soutien.

Si vraiment vous n’arrivez pas à choisir, n’hésitez pas à vous adresser à la créatrice. Elle sera ravie de vous aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *